Le contrat de professionnalisation

Avantage Employeur

Contrat de 6 à 12 mois
Contrat de 35 heures par semaine cours inclus
Ouvert aux jeunes de 16 à 25 ans et aux demandeurs d’emploi inscrits au pôle emploi de 26 ans ou plus
Période d’essai de 30 jours
Rémunération comprise entre 55 % et 80 % du SMIC (ou 85 % de la rémunération minimale conventionnelle) au minimum, en fonction de l'âge et du niveau de qualification de la personne recrutée.

  • Durée du contrat

    Petit changement pour la durée
    Le contrat peut être conclu pour une période de 6 à 12 mois.
    La durée du CDD peut toutefois être allongée jusqu'à 36 mois pour :
          les jeunes âgés de 16 à 25 ans sortis du système scolaire sans qualification,
          les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l'allocation de solidarité spécifique (ASS), de l'allocation aux adultes handicapés (AAH),
          les personnes ayant bénéficié d'un contrat unique d'insertion (CUI).
    La prolongation est également possible :
          si la seconde qualification visée est supérieure ou complémentaire à la première,
          ou si le bénéficiaire n'a pu atteindre la qualification préparée pour cause d'échec à l'examen, maternité ou adoption, maladie, accident du travail, défaillance de l'organisme de formation.

  • Les Avantages

    Statut salarié de l’étudiant, il dépend de la convention collective de l’entreprise
    Augmentation de la productivité à moindre coût
    Essayer un talent pour demain (possibilité d’embauche à la fin des études)
    Employé souple et modulable, adaptable à la culture de l’entreprise
    Peut répondre à un besoin de recrutement de l’entreprise
    Pallier des départs à la retraite

  • Financières

    Prise en charge des coûts de formation par l’OPCO
    Financement des frais de tutorat
    Pas d’indemnités de fin de contrat à verser
    Salarié pas pris en compte dans les effectifs des entreprises pour les impôts

  • Aides

    Réduction générale des cotisations patronales (ex-réduction Fillon) renforcée depuis le 1er janvier 2019.
          un allégement uniforme de 6 points des cotisations sociales d’assurance maladie pour l’ensemble des salariés relevant du régime général de sécurité sociale et du régime des salariés agricoles, applicable sur les salaires dans la limite de 2,5 SMIC pour les rémunérations dues au titre des périodes d’emploi à compter du 1er janvier 2019. Cet allégement est donc appliqué sur les mêmes rémunérations qui étaient prises en compte dans le calcul du CICE.
          un renforcement des allégements généraux de cotisations sociales de 4,05 points au niveau du SMIC pour les rémunérations dues au titre des périodes d’emploi à compter du 1er octobre 2019. Ces allégements généraux porteront également sur les contributions d’assurance chômage et de retraite complémentaire.
    Aide à la conclusion du contrat d'un montant maximum de 4 000 € pour le recrutement d'une personne handicapée en contrat de professionnalisation.
    Aide forfaitaire de Pôle emploi jusqu'à 2 000 € par contrat conclu avec un demandeur d'emploi de 26 ans et plus.

Le contrat d'apprentissage

Avantage Employeur

CDD de 6 mois à 3 ans ou en CDI
Contrat de 35 heures cours inclus
Ouvert aux jeunes de 16 à 29 ans révolus
Période d’essai de 45 jours
Rémunération entre 27 à 78 % du SMIC en fonction de l'âge et de la progression dans le cycle de formation.

  • Les Avantages

    Statut salarié de l’apprenti, il dépend de la convention collective de l’entreprise
    Augmentation de la productivité à moindre coût
    Essayer un talent pour demain (possibilité d’embauche à la fin des études)
    Employé souple et modulable, adaptable à la culture de l’entreprise
    Peut répondre à un besoin de recrutement de l’entreprise
    Pallier des départs à la retraite

  • Financières

    Prise en charge des coûts de formation par l’OPCO
    Pas d’indemnités de fin de contrat à verser
    Salarié pas pris en compte dans les effectifs des entreprises pour les impôts
    Crédit d’impôt

  • Aides

    Aide unique pour les employeurs recrutant en apprentissage. Réduction générale des cotisations patronales (ex - réduction Fillon) sur les rémunérations n'excédant pas 1,6 SMIC. Aide à la conclusion du contrat d'un montant maximum de 3 000 € pour les apprentis reconnus comme travailleurs handicapés. Créance de taxe d'apprentissage dite bonus alternant (pour les entreprises de 250 salariés et plus comptant en leur sein plus de 5 % de jeunes en apprentissage).